Courage et passion

15 Avr 2021 | Mood | 0 commentaires

Ce matin, je regardais des gamins faire de la trottinette au skatepark et j’étais subjuguée. Je me disais qu’ils devaient être sacrément passionnés ou sacrément courageux pour prendre autant de risques, se prendre autant de gamelles et remonter sur leur trottinette à chaque fois. J’étais là en story à me demander si le courage partait en grandissant, lorsque @_troismois m’a fait réaliser très justement que le courage ne nous quittait pas. On le mettait ailleurs, tout simplement.

A l’école, je n’ai jamais été celle qui gagne, jamais celle qu’on choisit quand il fallait constituer les équipes. Je souffrais de ne pas être la meilleure, de ne pas être assez passionnée pour y arriver, mais ça ne m’a jamais découragé de faire. Parce que j’avais le sentiment que si je ne faisais pas, je prenais le risque d’être dernière, et ça, c’était hors de question.
Avec les années, j’ai compris qu’il ne suffisait pas de faire pour y arriver. Qu’il fallait surtout tout donner, bosser comme un dingue, se faire confiance et s’accrocher. Je me suis cassée les dents plus d’une fois, j’ai senti ma patience et ma confiance en moi vaciller, mais je n’ai jamais abandonné. J’applique ça dans tout ce que je fais dorénavant. La passion, je l’ai trouvé dans ma façon d’être et de faire les choses à fond.

Si je me suis sentie obligée de me comparer à ces gamins, c’est parce que j’ai cru que je manquais de courage et de passion pour leur arriver à la cheville. Alors que finalement, la passion, je l’aie. Et du courage, j’en fais preuve à chaque fois que je travaille à réaliser un rêve, malgré mes peurs. A quoi bon me comparer ?
C’est ce qu’à voulu me faire comprendre @_troismois. On a tous les capacités de se dépasser si on le veut vraiment. Le courage n’a pas d’âge et ne se limite pas à un sport à risque. Il est dans chaque saut dans le vide, dans chaque sortie de sa zone de confort, dans chaque décision qui peut changer une vie, dans chaque moment où l’on se relève d’une chute, dans chaque risque quelqu’il soit.

Nos peurs seront toujours là. Mais si on ne tente pas, on ne gagne pas. Il suffit simplement d’oser.

@_troismois : merci maitre Yoda 😉

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marie Nomis - Actualités

Marie Nomis, 34 ans – Lille

Bienvenue sur l’espace actualités ! Ici, je vous parle de mon premier roman, des étapes de la création jusqu’à son envol en tant que livre. Mais aussi de mon processus d’écriture, de mes doutes, de mes difficultés.

Pour me suivre ailleurs

Catégories

Catégories

Catégories

Archives