Tout le bleu du ciel – Mélissa Da Costa

22 Mar 2021 | Mes lectures | 0 commentaires

Je l’ai acheté pour sa couverture, parce que je la trouvais belle et que j’imaginais un livre joyeux. Je l’ai laissé trainer dans ma bibliothèque pendant plusieurs semaines, me refusant à lui laisser sa chance, parce que je l’avais vu partout, que j’avais peur d’être déçue, et puis surtout pour sa première page, que j’ai lu une fois acheté. Une histoire pas marrante sur un type atteint de la maladie d’Alhzeimer qui cherchait un compagnon de voyage pour l’accompagner durant ses 2 dernières années à vivre. Une première page qui prévoyait le non-négociable (la mort du personnage principal) et donc déjà les pleurs de la fin. J’ai attendu d’être dans de bonnes conditions moralement pour le choc que j’allais faire endurer à mon petit coeur. Et quand finalement, je me suis décidée à l’attraper dans ma bibliothèque, je ne l’ai plus lâché.

Que ce livre est beau ! Ce qui me vient tout de suite en repensant à ce bouquin, c’est la douceur qui se dégage des mots de l’auteure. Ces nombreux moments de vie où il ne se passe pas grand chose mais qui nous font apprécier le voyage et les personnages. Ce recul qu’elle nous fait prendre sur la vie.
Ce bouquin, ce n’est pas une invitation à pleurer. C’est une invitation à découvrir, à se laisser porter, à s’émerveiller, via des secrets, des rencontres, de la résilience et de l’amour. Ce bouquin, c’est beaucoup d’émotions, c’est même un fou rire incontrôlable !
Ce bouquin, c’est exactement ce que prétend sa couverture ! Une invitation au voyage, mais pas n’importe comment ! En camping-car, avec son lot d’itinéraires inconnus, de gros imprévus et de nombreux ravissements.

Un coup de cœur !

L’avez-vous lu ? L’avez-vous aimé ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Marie Nomis - Actualités

Marie Nomis, 34 ans – Lille

Bienvenue sur l’espace actualités ! Ici, je vous parle de mon premier roman, des étapes de la création jusqu’à son envol en tant que livre. Mais aussi de mon processus d’écriture, de mes doutes, de mes difficultés.

Pour me suivre ailleurs

Catégories

Catégories

Catégories

Archives