Elle a une importance capitale dans ma vie. Elle m’accompagne du matin au soir, du petit-déjeuner au dîner. Elle me fait danser, vibrer, pleurer. J’aime tous les styles. Toutes les époques. Elle est aussi variée qu’elle suit mes humeurs. 

Quand j’ai commencé à écrire « Reprendre son souffle », j’ai eu besoin de silence. Pour mettre de l’ordre dans mes idées, pour ne pas être distraite.

Mais quand mon histoire a été structurée et que je suis passée sur ordinateur, j’ai eu besoin de me mettre dans une bulle, et c’est la musique qui m’a permis d’être isolée du monde extérieur. 

Parce que la musique est importante dans ma vie, j’ai voulu qu’elle ait son importance dans ce roman. J’ai donc attribué un univers musical à l’un de mes personnages : le jazz. 

Pourquoi j’ai choisi le jazz ? Parce que j’aimais son côté feutré et mystérieux, et que ça me plaisait pour mon histoire. Le problème, c’est que je n’y connaissais rien. J’en écoutais un peu, mais je n’appréciais pas particulièrement le style pour en écouter de façon régulière. Je me suis donc documentée. J’ai lu des ouvrages sur le sujet. J’ai écouté les classiques. Et bien-sur, j’ai fini par aimer ! Avec en tête, un véritable coup de cœur pour l’univers de Melody Gardot. A partir de cette belle découverte, sa musique n’a plus quitté mes oreilles. Et c’est avec elle que j’ai écrit tout mon roman.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Marie Nomis - Actualités

Marie Nomis, 34 ans – Lille

Bienvenue sur l’espace actualités ! Ici, je vous parle de mon premier roman, des étapes de la création jusqu’à son envol en tant que livre. Mais aussi de mon processus d’écriture, de mes doutes, de mes difficultés.

Pour me suivre ailleurs

Catégories

Catégories

Catégories

Archives